6 différences étonnantes entre la France et l’Espagne

La France est moins intéressée par la retraite que l’Espagne, et le pays est admiré par les Espagnols. Qui le croira ? Une enquête révèle des différences inattendues entre la France et l’Espagne.

Quelle est la vision que les Français ont des Espagnols, et inversement ? Quelles sont les priorités ? Immigration, politique, environnement. La principale enquête menée par l’association Diálogo et l’Institut Royal Elcano a passé au peigne fin les opinions et sentiments de 1 001 habitants dans chacun des deux pays. Et ils surprennent (parfois). Voici six différences inattendues entre la France et l’Espagne.

1. La France privilégie le climat plus que l’Espagne

Avec des canicules à répétition cet été, l’Espagne devrait être plus concernée. Mais en fait, vis-à-vis du défi climatique, c’est la France qui accorde le plus d’importance au sujet. En politique étrangère et globale, la France place les problèmes du réchauffement climatique et de l’immigration clandestine au premier rang de ses priorités, tandis que l’Espagne donne la priorité à l’aide au développement et à l’attraction des investisseurs étrangers.

Lire Aussi :  Inquiétude des ONG alors que la France suspend son aide au développement avec le Mali

2. Les retraites inquiètent plus les Espagnols que les Français

Eh bien oui, malgré les attaques à répétition et les réformes controversées des retraites en France, ce n’est pas le système de retraite qui inquiète le plus les Français. Il faut traverser la frontière espagnole pour le goûter. Comme les impôts, la réduction est l’une des priorités pour le peuple espagnol. En France, on attend plus sur la question des inégalités sociales pour la politique intérieure. Avant l’amélioration de la santé publique, qui est placée en Espagne au premier rang des préoccupations.

3. L’Espagne est plus ouverte à l’immigration en provenance de France

Quelles restrictions l’Espagne/la France devraient-elles imposer à l’immigration ? Un sujet qui fait débat en France depuis plusieurs années n’est pas aussi marqué en Espagne. Les Espagnols sont plus ouverts à l’immigration. Ce n’est que pour les réfugiés ukrainiens que les Français ont dépassé la barre des 50 % d’acceptation. Mais encore beaucoup ont été vaincus par les Espagnols. Pour les immigrés d’Afrique ou du Moyen-Orient, les chiffres parlent d’eux-mêmes. La France valide l’installation des Africains par 44% contre 68% pour les Espagnols, et 38% pour les réfugiés du Moyen-Orient contre 66% côté espagnol.

Lire Aussi :  Un immeuble s'effondre en plein centre-ville de Lille, "pas de victime a priori" selon la maire Martine Aubry

4. Les Espagnols se sentent plus européens que les Français

Ô Europe ! Entre pro et anti Europe, l’Union européenne est parfois le meilleur ennemi de la France. Alors qu’en Espagne, c’est très différent. Les habitants de l’Espagne se sentent aussi européens qu’espagnols. Du côté français, nous étions français avant de devenir européens. Indiquer. Nuance intéressante : en politique, les revendications européennes sont plus fortes à gauche en France, et à droite en Espagne.

5. Les Français ont une image dure de leur pays

Comparés aux Espagnols, les Français sont plus difficiles dans leur pays. L’avis n’est jamais unanime. Mais dans l’ensemble, les Français définissent leur pays comme plus violent, égoïste et rationnel. Alors que les Espagnols voient plus de pacifisme dans leur pays et pensent plus émotionnellement. En revanche, modestement parlant, la France, comme l’Espagne, se sent moins travailleuse et moins démocrate que d’autres.

Lire Aussi :  les tensions entre la France et l’Italie sur les migrants résumées en 4 actes

6. Les Espagnols admirent les Français

L’Espagne admire la France. Et la France elle-même place la France au-dessus de l’Espagne à bien des égards. Quel est l’impact sur le monde, le système économique et la démocratie mais aussi sur le plan scientifique et technologique. En revanche, en termes de production artistique et culturelle, ainsi que de qualité de vie, l’Espagne est plus privilégiée. Et les Français n’ont pas caché le fait que les Espagnols étaient meilleurs qu’eux.

L’enquête complète est disponible ici.

Lisez aussi : 7 choses que les Espagnols ne savent pas sur la France

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button