Calmejane : «Je ne pouvais pas m’épanouir chez AG2R Citroën…»

Lilian Calméjane prend un nouveau tournant dans sa carrière en rejoignant une équipe étrangère. En effet, il a rejoint l’équipe belge Intermarché-Cirque-Wanty cet hiver pour tenter de retrouver le chemin de la victoire. Cela fait trois saisons que le vainqueur d’étape à Tournée en Espagne 2016 et aussi Tour de France 2017 n’a remporté aucune victoire. Durant cette saison 2023 – qui débute pour lui cette semaine à Défi de Majorque – Le coureur albigeois aura pour objectif de participer au Grand Tour et surtout de lever la main. Le coureur français a donc choisi de le rejoindre Intermarché-Cicurs-Wanty pour se relancer, lui qui ne connaît l’équipe de France que depuis le début de sa carrière (Énergie directe ensuite Énergie directe de force totale de 2016 à 2020, et L’équipe AG2R Citroën en 2021 et 2022).

Lire Aussi :  Les notes de la 12e journée de Ligue 1 / Ligue 1 / J12 / SOFOOT.com

Vidéo – Calmejane remporte une étape du Tour de France 2017

“J’ai une relation depuis le milieu de la saison 2021 avec Jean-François Bourlart”

Lilian Calméjane parler avec bleu français dans sa nouvelle équipe et dans la saison 2023. »Je me sens très bien physiquement, très bien mentalement aussi. Changer d’équipe peut sembler être un changement assez important. Mais vraiment, c’est vraiment facile ! L’intégration dans ma nouvelle équipe s’est très bien passée. C’était la première fois en huit saisons professionnelles que je débutais ailleurs qu’au Grand Prix de la Marseillaise, en France. Ce n’est pas loin de Majorque, mais c’est aussi une autre façon de commencer la saison, dans une course raide.”

Le coureur albigeois a également parlé du changement d’équipe et pourquoi cela n’a pas fonctionné L’équipe AG2R Citroën. “Honnêtement, je ne me vois pas poursuivre ma carrière chez AG2R Citroën. Je sais très bien que je n’ai pas trouvé ma place et que je ne la trouverai pas. L’ADN, l’histoire et l’esprit de l’équipe ne correspondent pas à ce que je souhaite.” à faire sur le vélo, et je n’arrive pas à grandir. Donc il faut sortir de quelque chose qu’on ne grandit pas. J’ai des contacts depuis la mi-saison 2021 avec Jean-François Bourlart et son équipe Intermarché -Circus- Envie […] Il n’y a rien à négocier dans le sens où c’est l’équipe qui voit ce que je peux faire, alors que ces derniers temps pourtant, j’ai été moins efficace, avec des performances moindres. Probablement mal “utilisé” par mon ancienne équipe aussi”a-t-il conclu.



Source

Lire Aussi :  Delbove et Cardis prolongent, St Michel-Auber93 est au complet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button