c’est confirmé, l’édition 2024 arrivera à Nice et non sur les Champs Elysées

Le Tour de France 2024 ne s’achèvera pas sur les Champs Elysées comme le veut la tradition, mais à Nice, pour des raisons de sécurité à quelques jours de l’accueil des Jeux Olympiques à Paris.

C’est confirmé, le Tour de France 2024 n’arrivera pas à Paris, comme le veut la tradition depuis sa création en 1903. Les coureurs termineront leurs trois semaines de course plus au sud : à Nice, sur la Promenade des Anglais, le 21 juillet prochain an. Un déménagement historique (sauf en 1903 et 1904 où il arrivait à Ville d’Avray, le Tour arrivait toujours à Paris), pour des raisons de sécurité dues à l’accueil des Jeux Olympiques dans la capitale française cinq jours plus tard (du 26 juillet au mois d’août 11). Les Champs Elysées ne seront pas disponibles pour recevoir le dernier tour de ce coureur de la Grande Boucle. Le “plus beau parcours du monde” sera alors en pleine préparation avant cet événement.

Lire Aussi :  Zdenek Stybar.... les coulisses de son transfert révélées

“Dette morale” envers Nice depuis 2020

Selon Le Parisien, le choix de Nice sera motivé par une sorte de dette morale de Christian Prudhomme, directeur du Tour de France, envers le maire de Nice, Christian Estrosi depuis le report de la grande sortie de l’édition 2020. Ville de juillet à fin août – lorsque les touristes partent, provoquant une pénurie nette – en raison de la crise du coronavirus. La nouvelle sera annoncée officiellement jeudi par la mairie de Nice, qui a prévenu les médias de l’annonce d'”un nouvel événement sportif historique à Nice”.

Lire Aussi :  Barthélémy Chinenyeze, au centre du jeu

La Gazzetta dello Sport avait déjà annoncé cette information début juin, précisant que l’édition 2024 s’élancera de Florence le samedi 29 juin sur la Piazzale Michelangelo. Le peloton restera quatre jours dans le nord de l’Italie en passant par Rimini, Cesenatico, Bologne, Modène, Plaisance et Pinerolo. La première étape reliera Florence, ville natale du légendaire Gino Bartali (double vainqueur du Tour de France en 1938 et 1948) à Rimini, la ville où Marco Pantani a perdu la vie dans une mauvaise chambre d’hôtel en 2004.

Lire Aussi :  MotoGP, Jack Miller : "les Sud-Africains ont le même sens de l'humour que les Australiens, Brad Binder me ressemble plus que vous ne le pensez"

“Le Pirate” sera également à l’honneur dans la deuxième étape en partant de Cesenatico, sa ville natale, pour rejoindre Bologne, 200 kilomètres plus loin. La troisième étape reliera Modène à Plaisance avant de repartir de Pinerolo vers la France pour la quatrième étape. Cette sortie sera la troisième consécutive à l’étranger après Copenhague (Danemark) l’été dernier et Bilbao (Espagne) le 1er juillet 2023.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button