Comment l’activité du recyclage se construit un avenir

Selon l’Adem, l’agence de l’environnement, 66 % des 342 millions de tonnes de déchets générés en 2018 ont été recyclés. L’activité de recyclage s’implante dans les régions et exerce diverses activités dans le contexte de la nouvelle industrie.

Activité de recyclageCombine la collecte, le tri et le recyclage des matières premières en matières secondaires, », explique Olivier Rabotin, directeur du Groupe Carcassonne Valoredique, spécialisé dans ce domaine. Parallèlement, il existe également une fonction de recyclage, où les déchets sont traités et réutilisés sur place. Ces deux activités permettent de réduire le volume des déchets, et de limiter l’impact sur l’environnement.”

Le traitement des déchets par l’acte de recyclage conduit aujourd’hui au développement d’activités économiques et d’emplois, souvent Avec la présence d’acteurs de l’économie sociale et solidairedans les régions. Les collectivités et les entreprises bougent. Récemment, la commune d’Ovelan (Oud) a ouvert une plateforme de stockage des déchets et des déchets verts qui, une fois traités, serviront aux travaux de voirie et de terrassement. Ces déchets proviennent majoritairement des chantiers qui constituent la plus grande quantité de déchets traités (240 millions de tonnes par an) comme le précise l’Adem.

Producteur industriel de matériaux

Un constat qui inspire au début des années 2000 la création du Groupe Carcassonnais Valoredique.Fondé par mon père, ce groupe était un pionnier à cette époque. Elle emploie aujourd’hui 80 personnes et est présente sur différents sites en Occitanie, explique le chef du groupe Olivier Rabotin.. Nous avons d’abord traité les déchets des chantiers des entreprises de construction. D’abord nous gaspillons, puis le bois, le plastique, la ferraille, les déchets verts, les déchets industriels banals et maintenant le plâtre. Il est destiné à apporter des solutions aux entreprises qui doivent se conformer aux évolutions réglementaires. Ces réglementations ont créé des opportunités pour Valoridec pour les filières thérapeutiques au niveau local.”

Le groupe traite actuellement plusieurs milliers de tonnes de déchets par an et le volume de traitement fait face à des enjeux environnementaux et climatiques. “Ce groupe grandit et peine à recruter comme beaucoup de secteurs qui ont une mauvaise image, Même s’il a grandi depuis covidcontinue de mener. Sensibilisation à l’environnement, problèmes d’approvisionnement, hausse des prix des matières premières font que l’on parle moins de déchets mais plus de recyclage.. Notre métier évolue. Nous sommes un fabricant de matériaux. Les matériaux que nous recyclons, comme le plâtre ou le plastique, retournent aux industriels en Occitanie, notamment dans l’Hérault, la Garde et la Haute-Garonne.. Notre laboratoire intégré assure la qualité et la traçabilité des produitsValoridec envisage une nouvelle implantation en Occitanie en 2023-2024, qui pourrait créer entre 10 et 20 nouveaux emplois.

Lire Aussi :  52% des chefs d'entreprise ont gelé l'embauche de salariés, selon un rapport de KPMG

Répondre aux nouveaux modes de consommation

D’autres entreprises impliquées dans le recyclage qui Désormais partie intégrante du nouveau mode de consommation. Parmi eux, Héroles groupe soufi (groupe Econocom, dont le siège est à Saint-Mathieu-de-Tréviers), spécialisé dans la réparation de smartphones multimarques et leur revente sous la marque Smaaart..

Lire Aussi :  robot aspirateur haut de gamme

grandit dans En matière de croissance du marché des smartphones reconditionnés en France (+10% en 2020), le groupe a développé un savoir-faire industriel. Après les smartphones et les tablettes, il peine à réinventer le PC. Le groupe Sophie gérait 120 000 lots en 2021 et devrait voir ses performances progresser de 200 000 lots supplémentaires, aidé par son nouvel actionnaire majoritaire Econocom. Son effectif – 114 salariés – devrait doubler en deux ans. En 2021, le groupe affiche déjà une hausse d’activité de 55% sur le marché (plus de 21 millions d’euros de chiffre d’affaires) notamment auprès des profils clients (60% particuliers et 40% entreprises/collectivités locales) et dès l’ouverture. De ce fait, le marché a progressé . Sur le marché espagnol.

Lire Aussi :  Comment l’économie russe résiste au choc des sanctions

Le Groupe Sophie investit chaque année en R&D pour fiabiliser ses produits reconditionnés, maintenir un avantage technologique sur la concurrence ou encore améliorer sa productivité. Si elles développent le recyclage ou la réutilisation, les entreprises impliquées dans le traitement des déchets s’engagent dans un comportement respectueux de l’environnement associé à un fort impact social dans les territoires. Ils ouvrent la voie à une nouvelle ère industrielle.

66% des déchets sont recyclés

Selon l’Adem, selon l’Agence de l’environnement, 342 millions de tonnes de déchets ont été générés en 2018, dont 240 millions de tonnes provenaient des matériaux de construction, 72 des entreprises (hors BTP) et 39 des ménages. 66% des déchets sont recyclés (+11% en dix ans) et 6% entrent dans des circuits de valorisation énergétique (+48% en 10 ans). Les déchets restants sont simplement éliminés par enfouissement ou incinération (-21 % en 10 ans). L’activité de recyclage fournit jusqu’à 71 % de l’industrie du papier, 46 % de la sidérurgie, 61 % de l’industrie du verre et 14,5 % de l’industrie des plastiques.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button