critique des Power Rangers de Dupieux

ORGANISATEURS INFÉRIEURS

Le benzène, le méthanol, la nicotine, le mercure et l’ammoniac ne sont pas les seules substances nocives contenues dans les cigarettes. Ils sont aussi cinq membres Tabac Force, une équipe de héros lutter contre les méchants avec un pouvoir toxique. Gilles Lelouch, Anaïs Demoustier, Jean-Pascal Zadie, Oulaya Amamra et Vincent Lacoste en costume moulant sont tous de dignes personnages. Sentai , histoires japonaises impliquant un groupe de héros dans les vêtements abîmés d’un envahisseur mutant sous un déguisement douteux.

Le film commence par une confrontation entre les pouvoirs de Taba et un monstre pas si terrible, et ensemble ils vont se transformer en boue sanglante comme de vrais amis. Principal comme toujours Caoutchouc la voile se sent comme un poisson dans l’eau sur les codes du cinéma. Son regard sardonique et doux complète parfaitement le ton inhabituel de sa carrière dans le genre sentai. Le même désert, les paysages ensoleillés, la même agitation maîtrisée, le plaisir d’acteurs célèbres jouant les muets. Nous sommes sur le gagnant Dupieuxet les premières minutes du combat, qui marquent l’une des scènes les plus réussies du film, traduisent fidèlement l’hilarité des émissions qui ont séduit un public plus jeune à la télévision des années 90.

Fumer fait tousser : photo de Vincent Lacoste, Oula AmamraPas de pause cigarette après le meurtre

Lire Aussi :  Le Festival du Merveilleux 2022 au Musée des Arts Forains : invitations

CHABAT PUISSANCE

Cependant, nous sommes tristes que la parodie se termine plus ou moins ici, car le film abandonne rapidement son concept de passage à l’action dans le placard, et l’utilise surtout. la fameuse carte de feu autour les personnages se raconteront des histoires. Chaque histoire est l’équivalent d’un mini-film dans un film, et le scénario et le jeu sont uniques.

Si la formule est plutôt agréable au début, elle finit par lâcher imprimer des recharges gratuites Cela détourne le spectateur de l’histoire originale sans jamais trop le séduire. Malheureusement, ces courts métrages représentent de nombreuses bonnes idées qui pourraient faire l’objet d’une œuvre autonome courte ou longue. Ici, chaussant dans l’histoire principale, ils servent un retard en répandant trop sur le toast du film qu’ils distribuent.

Fumer provoque la toux : photo de Gilles Lelouch“J’ai une blague qui va t’occuper pendant 10 minutes”

Cependant, même s’il y avait de la nourriture et des boissons à l’intérieur Fumer peut provoquer la touxne peut pas être perdu Génie cinématographique nul autre qu’Alain Chabat. Non, pas Alain Chabat, ce serait trop facile. C’est le chef Didier, l’odieux pantin de rat qui sert de patron à nos pauvres rangers et prête ses talents de comédien à Chabat. Caractère, pas seulement une personne, il incarne parfaitement l’esprit de Dupieux Il est finalement le personnage le plus réussi du film, sans doute le plus drôle.

Lire Aussi :  le procès des organisateurs du festival

Un cousin proche (peut-être par descendance) d’Oizo Guai. Au milieu du clip du réalisateur, le chef Didier est un rat de feutre pas si mignon avec un liquide vert et collant qui coule constamment de sa bouche. Un détail qui ne l’empêche pas d’être aussi sérieux que Charlie l’est à propos de ses drôles de dames et d’instruire les forces du Tabac, et qui ne l’empêche pas d’être un vrai coup de coeur (car j’aime beaucoup de femmes qui bave des rats. C’est bien connu, c’est un principe d’hétérosexualité). Afin de donner vie aux rongeurs, Chabat utilise l’humour et l’esprit armé par opposition à la marionnette. chaque fois qu’il est sur scène, c’est une poussée pour un film.

Fumer provoque la toux: photoOn veut faire un duo avec Splinter

CLOPES, CLOPINETTES

Et pour augmenter le tournage, le film en a besoin. Car comme les autres films du réalisateur, après un bon début et de bonnes idées éparpillées à droite et à gauche Fumer peut provoquer la toux peine à atteler les wagons, abandonnant ses ambitions réalistes de raconter. Le souffle s’effondre rapidement : il peut être très décevant de déconnecter le spectateur de l’histoire qu’il suivait (ce qui l’a beaucoup fait rire) et de lui procurer une déception délicieuse mais partielle. L’indifférence de l’écriture, c’est qu’elle refuse de s’embêter à finir l’histoire, mais plutôt, ironie du sort, veut tout jeter dans le mixeur et laisser briller au soleil l’idée secondaire d’une livraison de film paresseux.

Lire Aussi :  l'ordre moral appliqué au divertissement

Fumer provoque la toux: photoQuand je lui parle de finir le scénario, je me sens ambivalent

Ce type de formule fonctionne bien dans l’économie de Dupieux Caoutchouc et Mauvais flics, parce que les spectateurs de films de genre cassés sont patients, voire aimants, face aux problèmes de production à l’écran et au scénario. Mais pour les Dupieux actuels, faire face à un manque de moyens est difficile. Sa notoriété ne cesse de grandir, avec la moitié des stars du cinéma français en haut de l’affiche, avec des seconds rôles parmi lesquels Adèle Exarchopoulos, David Marsais, Grégoire Ludig, Dora Tillier, Benoît Poelvoord…

Dupieux sait gagner la confiance des acteurs qui font tout le piquant de ses films, et là encore il n’hésite pas à miser sur la quantité. Mais quand ça tente de séduire l’indifférence d’un film sans moyen, et quand ça ne manque pas, ça paye comme un pastiche comme la première séquence. Sinon, cela ressemble un peu à une arnaque.

Fumer fait tousser : Affiches françaises



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button