Daniel Balavoine : ce jour où le chanteur a perdu la vie dans un accident d’hélicoptère

Il y avait Daniel BalavoiAmbassadeur de l’action humanitaire de Paris du Coeur dans le rallye Paris-Dakar Janvier 1986. Le chanteur était déjà pilote lors des concours de 1983 et 1985. Le 14 janvier avait lieu la 14e étape de la course entre Niamey et Gourma-Rharous au Mali.

Ce jour là, chanteur de 33 ans rejoint par le fondateur du tournoi Thierry Sabin. Ils sont tous les deux montés à bord de l’hélicoptère. Personne ne s’attendait à ce qu’ils soient victimes d’un accident. Dans cet article, nous allons revenir sur cette terrible tragédie.

Quelques heures avant l’impensable

L’ambiance était morose en ce 14e jour de tournoi. Le matin du 14 janvier 1986, il y a eu une tempête de sable. L’événement d’aujourd’hui relie Niamey et Gourma-Rarus au MaliUne distance de 843 kilomètres.

Le chanteur Daniel Balavoy est venu diriger l’opération “pompe à eau” Paris du coeur. Il s’est rendu à l’aéroport de Niamey pour rejoindre Thierry Sabina. Ensemble, ils ont rejoint Gao.

Lire Aussi :  Quinté PMU - Pronostic du HANDICAP DE MARSEILLE 24 oct. 2022

Une fois sur place, Daniel Balavoin et le créateur du tournoi commencé un match de football. Le match Paris-Dakar a opposé Gao à Mopti.

Deux heures plus tard, le chanteur Thierry Sabin part rejoindre Gurma-Rarous. C’était leur destination C’est à 250 kilomètres de Gao. François-Xavier Bannud a piloté l’hélicoptère pour les emmener sur la scène d’aujourd’hui.

Il y avait deux autres personnes dans la voiture. En effet, Thierry Sabina a invité Nathalie Odent, journaliste au Journal du dimanche, et Jean-Paul Le Four, technicien radio de RTL. Le journaliste était Jean-Luc Roy a cédé sa place à Daniel Balavoin à la dernière minute revenu à aujourd’hui.

« Nous avons croisé le chemin de Daniel. Il m’a demandé si je pouvais prendre l’hélicoptère. On a quand même échangé quelques mots, et j’ai fermé la porte…”, a-t-il raconté au Figaro.

Daniel Balavoin : son tragique accident

Il faisait nuit et le temps se gâtait. L’hélicoptère a décollé le premier posé à Gossi avant le redémarrage. Le vol était très dangereux à cause du vent.

Lire Aussi :  La bourde d’Eva Longoria à l’égard de Camille Combal n’est pas passée inaperçue

Un pilote dans ce climat a décidé d’atterrir 22 kilomètres avant la destination de Gurma-Rarus. L’impensable s’est produit. Le pilote de l’hélicoptère a rapidement perdu le contrôle. L’avion s’est écrasé dans une dune.

14 janvier 1986 à 19h20 Hélicoptère transportant 4 personnes désintégré à près de 150 mètres. Aucun des passagers de la voiture n’a survécu à l’accident. La nation française a perdu l’un des plus grands chanteurs de sa génération à seulement 33 ans.

Le 15 janvier 1986, ce tragique accident fait la une des journaux. La nouvelle se répandit rapidement et la France était en deuil. Le corps de Daniel Balavoy a été rapatrié en France pour y être inhumé. Funérailles de l’artiste et du père Tenue le 20 janvier 1986 à Biarritz.

Une belle carrière pour un grand chanteur

Le grand chanteur, né en 1952, a commencé sa carrière en douceur. Au début des années 1970, Daniel Balavoin a travaillé avec de nombreux groupes de rock à Paris. Ce n’est qu’en 1975 qu’il sort son premier album “De toi à lui à moi”.

Dans cet album on retrouve son single “Couleurs d’automne”. Puis il sort son deuxième album “Les Aventures de Simon et Gunther” En 1977. Carrière de Daniel Balavoin Michel Berger a fait ses débuts lorsqu’il a été embauché pour se produire dans le rock lyrique.

Lire Aussi :  Star Academy : Anisha se confie sur sa vie sentimentale

Le chanteur s’est distingué Personnage de Johnny Roquefort dans la comédie musicale “Starmania”. Le succès de cet opéra rock lance sa carrière. Daniel Balavoy a sorti plusieurs chansons à succès “Quand on arrive en ville” et “Lucie” En 1978.

En 1980, le jeune artiste sort son titre “Mon fils, mon combat” et “Je ne suis pas un héros”. Ces chansons sont devenues cultes dans la musique française. Quelques mois avant sa disparitionDaniel Balavoy a sorti son dernier album “Sauvons l’amour”. Un succès commercial majeur avec plusieurs titres célébrant la vie du chanteur parti trop tôt.

Source : Marie-Claire

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button