des scientifiques français emprisonnés en Allemagne pour des actions de désobéissance civile

En prison pour le climat. Seize scientifiques, dont cinq Français, ont été arrêtés et détenus samedi 29 octobre pour avoir mis la main sur une voiture de sport BMW exposée dans un showroom de Munich (Allemagne). À déclaration (en allemand)la police annoncé l’ouverture d’une enquête pour intrusion et que “Les dégâts s’élèvent à plusieurs dizaines de milliers d’euros”. Parmi les scientifiques emprisonnés, treize toujours tenue jusqu’au 4 novembre. Comment l’empêcher de continuer à agir, prévu jusqu’à cette date.

>> “Bien parler a montré des limites” : face à la crise climatique, des scientifiques nous disent pourquoi ils se rebellent

Le geste s’inscrit dans une campagne de désobéissance civile lancée par le collectif Scientists’ Rebellion contre l’inaction face au réchauffement climatique. Las de rapporter rapport après rapport des catastrophes écologiques déclarées, liées à l’activité humaine, il décide de commettre un acte de désobéissance civile.

Lire Aussi :  EN DIRECT - Grève: la moitié des lignes de métro à l'arrêt, vers une grève illimitée à la RATP?

“Cette entreprise fait beaucoup de greenwashing. (…) Nous voulons redonner une image de l’industrie automobile plus fidèle à la réalité”a corrigé Jérôme Guilet, un astrophysicien de 38 ans, sorti mercredi 2 novembre.

“Si nous voulons un monde vivable, nous devons choisir entre cette industrie polluante et le climat.”

Jérôme Guilet, astrophysicien

chez franceinfo

Depuis le début du mois, ce scientifique a, entre autres, manifesté devant le ministère des Finances à Berlin, pénétré brièvement dans le hall de la société de gestion d’actifs Blackrock à Munich et passé près de 48 heures collé à un véhicule sous la Porsche marque. showroom à Wolfsburg, la naissance du groupe Volkswagen.

Lire Aussi :  plusieurs dizaines de perquisitions en cours dans des Ehpad du groupe

Comme ses coéquipiers, Marceau Minot, libéré mardi 1er novembre parce qu’il est rentré en France et n’a pas participé à d’autres actions cette semaine, est prêt pour ce qui s’est passé.

« Nous craignons plus le réchauffement climatique que la prison.

Marceau Minot, écologiste

chez franceinfo

Le joueur de 30 ans attend maintenant une amende pour contester. BMW a également déposé une plainte demandant entre 100 000 et 1 million d’euros de dommages et intérêts pour mes dommages au véhicule., il a dit. En tout cas, il a corrigé action par l’inefficacité d’autres méthodes d’action. “En 2018, il y a eu des manifestations pacifiques, une vraie prise de conscience. Quatre ans après, en 2022, la courbe n’a pas bougé”il note.

Lire Aussi :  Deux militaires français font partie de la nouvelle promotion des spationautes européens [MàJ]

De son côté, Jérôme Guilet a beaucoup d’atouts : “Le discours rationnel ne suffit plus. Nous sommes sur une trajectoire catastrophique malgré 40 ans de discours sur le climat.” Les astrophysiciens argumentent contre le poids des intérêts financiers et politiques : “On ne peut pas continuer à bien parler. Au contraire, il y a ceux qui n’hésitent pas à user de tout leur pouvoir pour empêcher le changement.”



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button