Diogo Costa, le nouveau phénomène qui enflamme le Portugal

Quelle est la prochaine après cette annonce

Certains disent que la Seleção des Quinas (équipe nationale portugaise, ndlr) est assurée pour les 15 prochaines années. Promu gardien de l’équipe première du FC Porto en 2021 après être passé par toutes les équipes de jeunes du club du nord du Portugal, Diogo Costa est la nouvelle sensation du football lusitanien. Et pour une fois, on ne parle pas d’attaquants ni de milieux offensifs. A 23 ans, le natif de Vila das Aves continue d’émerveiller tout le monde après avoir grimpé tous les niveaux à Portistas.

Étoiles de pénalité

Nommé dans notre équipe habituelle lors de la cinquième journée de la phase de poules de la Ligue des champions, le gardien a été l’un des principaux artisans de la qualification de Dragões pour les huitièmes de finale. Diogo Costa n’a stoppé que deux penaltys contre le Club de Bruges, portant son total à trois tirs sur but sauvé en C1. Un record, mais aussi une performance qui ne doit rien au hasard. L’ancien entraîneur de Diogo Costa dans l’équipe de jeunes, Fernando Monteiro a expliqué à Enregistrement que son ancien protégé montrait déjà une grande tendance dans ce type d’exercice.

Lire Aussi :  Nicolas Colsaerts, vice-capitaine du team Europe : « La Ryder me donne la chair de poule »

Contribution? Pas vraiment. « Il est très impliqué dans son travail. Quand il doit sauver un penalty, il fait beaucoup de travail mental. Certains ont ce sentiment et attendent le dernier moment (pour décider où plonger). Mais tout le monde n’a pas le sang-froid et la confiance nécessaires pour lire les informations fournies par le tireur. Alors qu’il travaillait avec l’équipe première, il n’a eu aucun problème à venir en U19. On lui fait des rapports sur les adversaires et il a toujours des questions., a expliqué Monteiro. U19 avec qui il a remporté la Youth League en 2018/2019.

Lire Aussi :  DP World Tour Championship : Rory McIlroy roi du monde, Jon Rahm sheikh de Dubaï

L’avenir du Portugal c’est lui

Diogo Costa poursuit la montée logique soulignée par la presse portugaise ce vendredi matin. Des journaux qui ne partent pas les mains mortes, encore plus. Enregistrement allumé avec un “Diogo Costa, horrible”lorsque Oh Jogo devenir plus fort avec “Diogo Costa est un phénomène mondial”. Pour terminer, Au bal a publié à sa une la déclaration d’amour de l’ancien gardien du FC Porto et du Portugal, aujourd’hui vice-président de Dragões, Vitor Baia.

Lire Aussi :  Face à un nouveau 49.3, le RN répond par une motion de censure, tout comme LFI, seule à gauche

« Sera-t-il le meilleur gardien du monde ? Il l’est déjà ! » Vous l’aurez compris, l’effervescence médiatique et sportive est au rendez-vous. Présélectionné par Fernando Santos pour la Coupe du monde au Qatar avec Rui Patricio (AS Roma), José Sa (Wolverhampton), Anthony Lopes (OL) et Rui Silva (Betis), Diogo Costa est considéré par beaucoup au Portugal comme un titulaire régulier. de la sélection nationale pour les prochaines années.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button