École : Aurélien Pradié plaide pour le retour d’une «tenue vestimentaire unique»

Faut-il sortir le bon vieil uniforme du placard ? Le député Aurélien Pradié, candidat à la présidence de la République (LR), a appelé dans le Journal du Dimanche au retour du “vêtement unique” dans les écoles, y voyant un moyen de “rétablir la laïcité et l’égalité de départ” chez les enfants.

“Pour mettre notre école à l’abri du bruit du monde, je propose que tous les enfants portent les mêmes vêtements dans les écoles, collèges, collèges et lycées républicains”, a annoncé le représentant du Lot pour chaque semaine.

Affirmant n’avoir aucune “nostalgie des blouses d’autrefois”, Pradié a assuré qu’il voyait dans l’uniforme un moyen de “restaurer la laïcité et l’égalité dès le début entre les enfants de la République”.

Lire Aussi :  Chat dépecé sur Snapchat : le prévenu de 20 ans condamné à 10 mois de prison

“L’état de notre école est un désastre”

“Des vêtements uniques aideront toutes les attaques religieuses, islamiques, communautaires et même politiques qui sont ignorées. Au collège ou au lycée, certains vêtements sont autant de slogans politiques qui n’y ont pas leur place”, a-t-il déclaré.

Commentant “l’état désastreux de nos écoles”, le député Lot a annoncé qu’il enverrait cette semaine une “lettre nationale” aux enseignants et aux parents.

Ce qui apparaît comme un outsider à la tête de LR, face à Éric Ciotti et Bruno Retailleau, proposait notamment d’abandonner l’objectif de 80 % de réussite au baccalauréat et de lancer plusieurs mesures, dont la mise en place de « bourses d’excellence » dans « tous les collèges ». et lycée”.

Lire Aussi :  l'écologiste Yannick Jadot visé par un tag hostile, la réaction de Sandrine Rousseau critiquée à gauche

Élection des militants les 3 et 4 décembre

“Les enfants ne doivent plus entrer en sixième s’ils ne maîtrisent pas les connaissances de base, qui doivent être certifiées par un examen”, a-t-il déclaré. Il a également suggéré que “s’il y a au moins trois enfants handicapés dans une classe, il y a deux enseignants, un spécialiste, pour soutenir l’accompagnateur”.

Le droit doit être rétabli pour conquérir nos enseignants », a encore plaidé M. Pradié, affirmant qu’il « fait face chaque jour à ce que nous montrons : l’effondrement de l’autorité et la montée du communautarisme ».

Lire Aussi :  les éléments "troublants" qui accréditent la thèse du crime

“Je veux que nous recréions un École normale de la Républiquequi formera tous les enseignants, délivrera une certification aux enseignants des collèges et lycées et assurera à nouveau une formation continue », a-t-il ajouté.

M. Pradié, comme M. Ciotti et M. Retailleau, seront entendus par le “parlement” LR le 26 novembre, avant un vote des militants les 3 et 4 décembre.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button