EN DIRECT – La Pologne veut “donner ses chars” Leopard à l’Ukraine, même sans l’accord de Berlin

aujourd’hui

DÉBARDEUR LÉOPARD

Le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki a déclaré lundi que son pays chercherait un accord à Berlin pour livrer les chars allemands Leopard à l’Ukraine.

“Nous demanderons un tel accord mais c’est une question secondaire”, a déclaré Morawiecki aux journalistes. “Même si nous n’obtenons pas leur accord, nous donnerons nos chars à l’Ukraine”, a-t-il ajouté, rappelant que son pays veut créer une “coalition” de pays prêts à livrer des chars à l’Ukraine.

LVIV

Il y a une coupure de courant d’urgence dans la région de Lviv. Maksym Kozytskyi, le gouverneur de la région, a publié sur Telegram une demande aux habitants concernant la pénurie d’énergie.

International

Livraison de chars Leopard à l'Ukraine : sous pression, Olaf Scholz va-t-il payer ?
International

Ukraine : les chars allemands sont détruits, l'armée russe tente d'avancer

ESTONIE

La Russie a annoncé lundi avoir expulsé l’ambassadeur d’Estonie, condamnant la “russophobie générale” de Tallinn, suite à l’expulsion de 21 diplomates russes et autres membres du personnel de l’ambassade russe début janvier.

“L’ambassadeur de la République d’Estonie doit quitter la Russie le 7 février 2023”, a déclaré le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué, indiquant la dégradation des relations diplomatiques au niveau des accusations.

International

VIDÉO - Guerre en Ukraine : en direct, un journaliste russe touché par des coups de feu

SOLDAT

Le plus haut responsable russe que Moscou a officiellement installé dans certaines parties de la Russie en Ukraine, Denis Pushilin, a déclaré avoir visité la ville de Soledar. Une ville que la Russie prétendait avoir capturée au début du mois.

Lire Aussi :  Interdites d’université et de travail dans des ONG, les Afghanes attendent davantage de solidarité des hommes

Denis Pushilin a posté une courte vidéo sur son compte Telegram du message, dans laquelle on le voit conduire une voiture et marcher dans des zones désertes et des bâtiments détruits.

J’ai visité Soledar aujourd’hui”, a déclaré Pouchiline dans un communiqué. L’Ukraine n’a jamais précisé que la ville était occupée par les forces russes.

DÉBARDEUR LÉOPARD

« Juste une petite note : l’Ukraine a officiellement demandé à l’Allemagne de fournir des chars Leopard le 3 mars 2022, 7 jours après que la Russie a commencé une guerre pour détruire le gouvernement ukrainien et la nation ukrainienne. « Aujourd’hui est le 334e jour de la guerre. Peut-être est-il temps d’accélérer ce processus ?”, a déclaré le vice-ministre ukrainien des Affaires étrangères Andriy Melnyk.

Volodymyr Zelenski

“La première chose dont je veux parler aujourd’hui est la justice, la justice est l’un des fondements de l’unité, une société qui ressent la justice, l’unité du peuple est aujourd’hui, le Cabinet des ministres de l’Ukraine a supprimé le poste de vice-président. Ministre présenté par NABU, les organes judiciaires sont indépendants pour enquêter sur l’affaire et la porter devant les tribunaux, et je veux que cela soit un signe pour toute personne dont les actions ou le comportement sont contre la justice, bien sûr aujourd’hui est au centre des préoccupations. . défense, politique étrangère et guerre. Mais cela ne veut pas dire que je ne vois pas ou n’entends pas ce qui se dit sur la société à différents niveaux, central et régional. Il a déjà été préparé, je ne veux pas l’annoncer maintenant, mais tout sera juste”, a déclaré Volodymyr Zelensky dans une allocution publiée sur les réseaux sociaux.

Lire Aussi :  Rapport de la Fédération internationale des journalistes | 67 membres des médias ont été tués dans l’exercice de leurs fonctions en 2022

MAROC

Le Maroc aurait envoyé un nombre inconnu de chars de combat T-72B en Ukraine, selon les forces armées ukrainiennes.

“Il y a une semaine, le Maroc a envoyé à l’Ukraine une vingtaine de chars T-72B, qui ont été modernisés en République tchèque”, a déclaré l’armée ukrainienne.

François Rufin

Le député LFI François Ruffin a demandé dimanche aux journalistes de RT France de “ne pas être étiquetés” après leur passage par la branche française de la chaîne russe, fermée samedi.

“Supprimer RT France est une chose. C’est une décision qui a été prise. Mais je demande que les gens qui ont travaillé pour RT France ne soient pas étiquetés et que leurs compétences ne soient pas cassées”, a déclaré France 3, l’émission. “Dimanche politique”, ancien journaliste.

Lire Aussi :  la justice polonaise annule une amende contre Gazprom

François Ruffin a dit espérer “que les groupes de journalistes ne considèrent pas le fait d’être passés par RT France comme quelque chose de mauvais, mais que c’est un vrai travail d’information, de contre-information, des médias français”. RT France, qui existe depuis 2017, a annoncé samedi sa fermeture après le gel officiel de ses avoirs vendredi.

FICHE DE POIDS

En près d’un an de conflit, la guerre en Ukraine s’est soldée par la mort d’environ 180 000 soldats russes, et 100 000 côté ukrainien, sans compter 30 000 civils, selon des informations communiquées dimanche par le chef de l’armée. Armée norvégienne.

“Les pertes de la Russie ont commencé à approcher les 180.000 soldats tués ou blessés”, a déclaré le chef d’état-major norvégien Eirik Kristoffersen dans une interview à TV2, sans préciser l’origine de ce chiffre.

La Norvège, pays frontalier de la Russie, est membre de l’OTAN depuis sa fondation en 1949. “Les pertes ukrainiennes s’élèveront probablement à plus de 100 000 morts ou blessés. De plus, l’Ukraine compte environ 30 000 civils qui sont morts dans cette terrible guerre”. ajouta le général Norway. .

International

Guerre d'Ukraine : livraison de chars Leclerc "rien n'est exclu"dit Emmanuel Macron
International

Ukraine : Allemagne "je ne le nierai pas" Ils n'ont pas amené de chars Leopard en Pologne

Bonjour à tous et bienvenue dans ce live du lundi 23 janvier 2023 consacré à la guerre en Ukraine.



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button