enquête ouverte pour détournement de fonds publics

L’enquête du PNF fait suite à l’article canards enchaînés à partir du 15 novembre en suspicion du cumul de l’emploi de l’ex-femme du candidat à la présidence de la République.

Une enquête préliminaire a été ouverte, principalement pour détournement de fonds publics, après la publication d’un article selon lequel l’ex-épouse d’Éric Ciotti recueillera plusieurs emplois à l’Assemblée, à Nice et dans le Département, qui a été diffusé ce mardi 22 Novembre. Le Parquet national financier (PNF), a confirmé l’information de BFMTV. Cette enquête, a également été ouverte pour abus de confiance et recel de manquement »,dont le but est de vérifier la validité des éléments publiés dans la presse“, a déclaré la source.

Lors de la conférence de presse hebdomadaire, le chef de file adjoint LR Olivier Marleix a mis en cause «compétence exceptionnellepour la fête et unDeux poids, deux tailles“. “Le PNF s’invite au calendrier électoralde la République etplus de surprise», a-t-il lancé devant la presse, quand Éric Ciotti s’est vu attribuer le favori à la présidence du parti.

Lire Aussi :  « Ocean Viking » : l’entrée en France refusée à 123 migrants sur les 234 rescapés

Cumulez trois projets

Dans l’édition du mercredi 16 novembre, Un canard enchaîné affirmant que l’ex-femme du candidat républicain à la présidentielle, Caroline Magne, a collectionné divers projets avec des élus ou avec des alliés politiques. “Éric Ciotti fait travailler la mère de ses enfants en situation pénélopesque : elle cumule trois métiers à la fois“inscrire canards enchaînés, en référence à l’épouse de François Fillon, lui-même soupçonné d’emploi fictif. “Ciotti a aussi Pénélope“, peut-on encore lire.

Lire Aussi :  Le plus bel arbre remarquable de France est-il en Nouvelle-Aquitaine ?

Caroline Magne a dû travailler comme attachée de presse de Christian Estrosi. En 2007, il est l’attaché parlementaire d’Éric Ciotti lors de son élection à l’Assemblée, en plus de travailler au Conseil départemental des Alpes-Maritimes où il “développer vos compétenceslorsque son mari est devenu président en 2008.

Collaborateur parlementaire

Selon l’article, Caroline Magne sera également directrice adjointe du maire de Nice avant de rejoindre l’équipe de pilotage communautaire de la ville, exerçant ces responsabilités jusqu’en 2011. A l’Assemblée, son contrat a pris fin en 2016 mais elle aussi, entre 2014 et 2016 , a exercé des responsabilités dans la ville de La Colle-sur-Loup, et a travaillé dans le diocèse de Nice entre 2012 et 2014, selon àcanards enchaînés.

Lire Aussi :  l'entreprise de rénovation mise en cause

Après avoir publié cet article, le représentant, candidat à la présidence du parti, s’est dit “essentiellement attaquer“et explique qu’il a travaillé avec Caroline Magne en tant que collaborateur parlementaire”temps très partiel“et”dans le strict respect des lois et règlements“.


VOIR LE RESTE – Ocean Viking : Eric Ciotti critique Macron comme “lâche et impuissant”

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button