ENTRETIEN. Samia Fikri, joueuse du Montauban FC/TG: “Entre la France et le Maroc, j’aimerais bien que ce soit chacun son tour”

c’est important
La joueuse de division 2 féminine du MFC-TG Samia Fikri sera automatiquement heureuse quel que soit le vainqueur de la demi-finale de Coupe du monde entre la France et le Maroc mercredi. Avec un petit avantage pour les Lions de l’Atlas.

Mercredi soir, Samia Fikri sera bien sûr devant le petit écran pour les quarts de finale de la Coupe du monde, car elle a participé à d’autres rencontres depuis le Maroc, mais aussi la France, deux de ses pays de prédilection : la France depuis qu’elle était y est né et y a vécu, et le Maroc le pays de ses parents qui vivent aujourd’hui en Bretagne (une grande partie de la famille maternelle vit toujours au Maroc). Le soir, il attendait avec impatience : “J’ai fêté la qualification contre le Portugal à Toulouse. Mercredi je ne sais pas, peut-être qu’un ami est venu chez moi”.

Lire Aussi :  Taux d'incidence par département au mardi 29 novembre 2022 en France

Cette confrontation, Samia l’espère goulûment : « Après la victoire du Maroc contre le Portugal, je veux que la France gagne contre l’Angleterre. Maintenant, je suis assez détachée. Mais puisque la France est championne en titre, il vaut mieux laisser la place aux autres, et donc au Maroc. Tous la seule personne (rires). Celui qui a la double nationalité (il est le représentant du champion du monde UNSS de futsal, et le champion du monde UNSS en 11 avec l’équipe de France), sait ce que c’est que de jouer pour son pays, lui qui a porté la tunique des Lionnes de l’Atlas, mais jamais pour le moment en match officiel.

Lire Aussi :  Faits divers - Justice | Marseille : week-end de Noël sanglant dans les quartiers Nord

Toujours sur petit papier Reynald Pedros

“Théoriquement, je pouvais encore choisir la France ou le Maroc, car je ne faisais que des matches amicaux par choix. La saison dernière, j’ai été appelé en équipe de France militaire, mais j’ai refusé car j’avais un stage avec le Maroc”.

Le joueur Montalban a porté le maillot marocain, mais uniquement lors de matches amicaux.  Théoriquement, il pourrait encore être sélectionné en équipe de France mais préfère s'appeler l'entraîneur des Lionnes qui n'est autre que le Français Reynald Pedros.

Le joueur Montalban a porté le maillot marocain, mais uniquement lors de matches amicaux. Théoriquement, il pourrait encore être sélectionné en équipe de France mais préfère s’appeler l’entraîneur des Lionnes qui n’est autre que le Français Reynald Pedros.
Photo DDM – LASSERRE Laurent

Si Samia Fikri n’est pas sélectionnée pour la Coupe d’Afrique des Nations cet été par l’entraîneur des Lionnes de France Reynald Pedros, elle garde espoir de faire partie du groupe qui disputera la Coupe du monde l’an prochain en Australie et en Nouvelle-Zélande. “Je travaille pour ; après, c’est le choix du coach” a souligné qui a amené l’équipe montalbanaise en Division 2 cette saison.

Lors de son stage au centre national de formation, Samia n’a pas encore rencontré les enfants qui font la fierté du pays. Et lui : “Beaucoup de gens vont parier sur le parcours des Lions de l’Atlas, mais je pense que ça peut arriver. Il y a un bon groupe. Le football se développe partout dans le monde, et cette Coupe du monde réserve des surprises. Défensivement, le Maroc solide, alors pourquoi pas”.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button