“Il s’est vomi dessus en pleine représentation” : Laure Calamy révèle des détails sordides d’une expérience folle

Forte de ses rôles et rôles choisis, Laure Calamy est devenue en quelques années l’une des comédiennes françaises les plus recherchées et les plus respectées. Il revient au cinéma dans un long métrage Annie Colère Blandin Lenoir, la question du droit à l’avortement. Elle incarne une femme en 1974, ouvrière et mère de deux enfants, dont le MLAC – Mouvement pour la liberté de l’avortement et de la contraception – pratique des avortements illégaux en public. Dans ce chapitre unique, elle trouve un nouveau sens à sa vie dans la lutte pour faire passer la loi sur l’avortement. L’image parfaite pour quelqu’un qui s’investit corps et âme dans son travail, comme en témoignent ses réminiscences bouleversantes dans les interviews. Sortie.

Jouer semble être une évidence pour Laure Calamy, qui a enchaîné toutes sortes de rôles sur grand et petit écran. Il a également brillé sur scène et remporté le prix Molière d’acteur dans un spectacle de théâtre privé. Jeu d’amour et possibilité Marivaux. Secrétaire passionnée de Dix pour-cents A ce titre, il transforme toutes sortes de spectacles et n’a jamais peur d’aller loin avec sa passion du jeu d’acteur.

J’ai attrapé un champignon humain

Il a collaboré à plusieurs reprises avec Vincent McCain dans ses pièces de théâtre et des anecdotes sur son émission. Au moins ça aurait laissé un beau cadavre A joué le rôle de la mère de Hamlet. Laure Calamy, qui se met en danger en tant qu’actrice, adore ça Sortie : “JParfois, j’aime me pousser au travail. C’était dangereux sur le plateau de Vincent, on pouvait vraiment se blesser. Avec mon partenaire, nous avons été mis à nu dans une flotte qui ne pouvait pas être remplacée et pourri au soleil. Ils ont stérilisé avec des pastilles de javel, j’ai attrapé un champignon humain… une mycose, quoi !

Bien sûr, son expérience limite Les pièces de Vincent McCain sont légion Requiem 3 : “Ils n’avaient pas assez d’argent pour acheter du faux sang, alors ils ont fait une infusion maison puante. Mon mari a dû s’en asperger. L’odeur était si dégoûtante qu’il a vomi dessus en plein match. Il a dû venir vers moi et me violer pendant longtemps, il a juste réussi à vomir, j’ai juste dit “ok”. J’ai failli vomir moi-même.« Prête à tous les défis, mais Laura Calamy a un point faible : elle est pyrophobe, c’est-à-dire que, comme le disait Kathryn Hygel à son sujet, elle a peur du feu. JDD.

Source

Lire Aussi :  L'ambassade du Qatar et Ooredoo Tunisie offrent aux amateurs de football la possibilit de vivre une exprience unique

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button