ITW/Le Mag – Julien Simon : «Champion de France ? Ça me plairait bien…»

Huit ans après avoir fait le premier sacrifice Coupe de France FDJ, Julien Simon (Team TotalEnergies) remet ça en 2022 ! Aux commandes du classement général après la victoire sur Tour Finistère En mai dernier, il a suivi celle prise la semaine précédente Grand Prix du MorbihanLe Breton de 37 ans a ensuite parfaitement défendu sa position durant la seconde partie de saison, réalisant 10 tops. Polynormande (8), dans Grand Prix de Fourmies / La Voix du Nord (7), dans Grand Prix Isbergues – Pas de Calais (5) et dans Tour Vendée (9ème). Une place d’honneur qui lui a permis de repousser la menace belge Amaury Capiot (Team Arkéa-Samsic) et a donc gagné Coupe de France pour la deuxième fois de sa carrière.

Lire Aussi :  Face à un nouveau 49.3, le RN répond par une motion de censure, tout comme LFI, seule à gauche

Vidéo – Julien Simon, vainqueur de la Coupe de France FDJ !

“Gagner la Coupe de France est une consécration après une saison pleine et réussie”

Après avoir reçu le trophée d’or dans la soirée Coupe de France FDJ au siège de la FDJ, Julien Simon confié au micro de Actualités du cyclisme. “Cette Coupe de France a une sensation particulière car elle récompense une bonne saison, où je renoue avec la victoire, ce que je n’avais pas fait depuis 2019. Je n’ai pas gagné depuis que je suis chez TotalEnergie, donc j’en ai très envie. Gagner la La Coupe de France, c’est une consécration après une saison complète et réussie. C’est une compétition qui me correspond, donc je suis très content. Ça a été un objectif toute la saison.”

Lire Aussi :  Macron en mission France dans le Pacifique, un an après la « baffe » des sous-marins avec l’Australie

“Le titre français ? Je le veux”

Il n’a presque jamais inclus le fait du différend Tour de France en 2023 – “Il y a des jeunes dans l’équipe pour le Tour, je l’ai fait plusieurs fois pour ma part”Julien Simon Mais de l’ambition et de la motivation, qui attaquera la saison 16 dans le peloton professionnel. “Je suis sérieux, passionné, j’aime m’entraîner et en course, je suis un compétiteur”il énumère pour expliquer sa longévité. “Là, il est temps de préparer 2023, avec l’envie de renouer avec la victoire. Le titre de champion de France ? Je le veux. C’est une course qui m’a fait rêver tout au long de ma carrière… et ce n’est pas encore fini (sourire). Après c’est pas quelque chose qui se prépare, juste besoin d’une bonne jambe le jour J”a conclu qu’il avait pris la deuxième place de l’édition 2019 et terminé quatrième dans le top 10.



Source

Lire Aussi :  Wauquiez : «C'est pas le Tour c'est celui d'Auvergne-Rhône-Alpes»

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button