les entreprises vont-elles tenir ?

Face à la hausse des prix du gaz et de l’électricité, plusieurs chefs d’entreprise de Kuriz refusent de payer des factures exorbitantes. Un distributeur de produits frais et surgelés à Brio se prépare à une augmentation de près de 111 000 € de sa facture d’électricité en 2023.

Certaines entreprises feront-elles faillite ? De nombreuses entreprises peinent à faire face à l’explosion des prix de l’énergie et craignent les factures à venir. C’est le cas du distributeur de surgelés Brew Gel chez Courier, qui affrontera 2023. Une augmentation de près de 110 000 euros pour sa facture d’électricité, soit plus de 60%. Une véritable épée de Damoclès pour cet entrepreneur de carrière qui, par ailleurs, ne bénéficie pas de la couverture tarifaire sur l’énergie.

Basée à Brio (19), Maison Esclair s’appuie fortement sur l’énergie pour travailler. En effet, l’entreprise distribue des produits frais et surgelés dans toute la région, donc La consommation d’énergie est au cœur de la préoccupation Son co-réalisateur Pascal Esclair :Nous stockons la plupart de nos produits dans des chambres froides qui sont également joli Positif que négatif. C’est beaucoup d’énergie, sans parler de nos véhicules, qu’il faut brancher sur la glace pour se recharger, donc gros consommateurs d’énergie.

Lire Aussi :  Régularisation, métiers "en tension"... Les immigrés, petites mains de l'économie en Île-de-France

Pour bénéficier de la couverture tarifaire, les entreprises doivent représenter la facture d’électricité Au moins 3 % ont un chiffre d’affaires ou moins de 10 employés et dépensent moins. L’entreprise corrézienne ne remplissant aucun de ces critères, le chef d’entreprise doit accepter uniquement, ou presque, les nouveaux tarifs.

Nous avions une facture annuelle d’environ 60 000 euros pour les années précédentes et cette année 2022 et nous passerons à 171 000 euros pour l’année prochaine. Il s’agit d’une augmentation d’environ 111 000 euros pour la même dépense.

Pascal Esclair

Co-gérant de la Maison Esclair

Les établissements peuvent s’adapter à la crise sans augmenter les prix pour rester compétitifs. L’entrepôt frigorifique a été temporairement fermé, les délais de livraison ont changé et l’isolation a été améliorée.

tu A l’heure où le terme “détente énergétique” est sur toutes les lèvres, Pascal Eclair n’a qu’une envie, Trouvez les tarifs les moins chers : “nonNous avons pris de nombreuses décisions pour atteindre la prospérité énergétique, mais nous, les entrepreneurs, n’avons jamais demandé d’aide, nous voulions simplement acheter notre électricité à un prix raisonnable.“Il pousse.

Lire Aussi :  Explosion dans une entreprise à St-Roch-de-l'Achigan

qu’il s’agisse Prix ​​raisonnable Cela permettra à l’entreprise de le construire en hiver, d’autres ont déjà du mal à le construire jusqu’à l’automne. Au tribunal de commerce, certaines affaires peuvent se transformer en règlement judiciaire.

Lire Aussi :  Salaires, retraites… La CFDT Bretagne présente ses actions prioritaires pour 2023

Pour activer la compatibilité du lecteur d’écran, appuyez sur Ctrl+Alt+Z pour les raccourcis clavier, appuyez sur Ctrl+barre oblique



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button