Qui est Énora Moal, Miss Bretagne pour Miss France 2023 ?

MAINTENANCE – Douze ans après le sacre de Laurie Tilleman, Enora Moal va tenter de reconquérir la couronne de Miss France 2023 en Bretagne. Rencontre avec un candidat de Brest avant les élections du 17 décembre.

“Je suis 100% breton, 100% pur beurre”s’amusant à pointer Brestoise entrant dans le concours Miss France 2023 qui n’a jamais quitté sa ville de Gipavas dans le Finistère. « Toutes les candidates méritent d’être Miss France, alors pourquoi moi et pas quelqu’un d’autre ? Je mettrai en avant mon côté proche, très humain et bienveillant, pour devenir une bonne Miss France”ajoute une jeune femme née le jour du sacre d’une certaine Sylvia Tellier.

Enora Moal : « Inscrite par ma sœur pour le titre de Miss France »

“C’est la deuxième fois que je dirige Miss Brittany après avoir été présentée par ma sœur. Elle m’en a parlé pendant des années, mais je n’y ai jamais vraiment pensé. L’idée a pris vie, j’ai trouvé le bon moment pour commencer. Participer à un concours de beauté aussi grandiose était un rêve d’enfant. Lors du concours Miss Bretagne 2021, je n’étais pas classée et je n’avais pas d’écharpe. Un an plus tard, après cette première expérience, j’avais plus confiance en moi, et ça m’a été profitable de m’imposer. »

Son parcours, quelles recherches a-t-elle étudiées ?

« J’ai complété un baccalauréat en science et technologie de laboratoire avec le désir de travailler dans le domaine médical ou paramédical. Ma sœur est infirmière et je ne voulais pas être exactement comme elle. Je ne pensais pas avoir le niveau pour entrer en médecine et après avoir trouvé ma voie j’ai trouvé le DTS Imagerie Médicale et Radiologie Thérapeutique, cursus en 3 ans. J’aime beaucoup ça, on a une relation très intéressante avec les patients. Et l’aspect technique est tout aussi important. Il me reste encore une année d’école. »

Lire Aussi :  ARM est-il en train de se tirer une balle dans le pied ?

Sa famille : “Le travail de ma mère a apporté une dimension humaine très importante”

« J’ai une sœur aînée, 25 ans, il y a deux filles dans notre famille. Mon père travaille dans une usine et ma mère a travaillé comme opticienne avant de changer de carrière pour devenir aide familiale. Nous sommes une famille d’accueil avec plusieurs enfants à la maison. Nos valeurs sont la bienveillance et le respect. Le travail de ma mère a apporté une dimension humaine très importante. »

Son personnage : “Je suis très maladroit”

« Je suis une personne très souriante, joyeuse et sympathique. Je suis si heureuse de participer au concours Miss France que tous ces traits de mon caractère se manifesteront pleinement. Je suis impatient. La seule chose dont j’avais peur était de me sentir fatiguée pendant cette aventure très intense. Parmi mes défauts, je suis très maladroit ! Je ne sais pas si elle apparaîtra lors de Miss France, si je peux éviter de tomber sur TF1 le soir de la cérémonie, ce serait bien. (Rires) Quand j’étais petite, mes cheveux bouclés étaient ridiculisés à l’école, et en grandissant, j’ai réalisé que c’était leur force. Gagner le concours Miss Bretagne est une petite revanche sur ces moments de lycée. »

Lire Aussi :  vous reprendrez bien un petit cookie ?

Ses cours

« J’ai des plaisirs simples comme passer du temps avec des amis et marcher sur la mer. J’ai dansé pendant très longtemps, c’était un moyen d’expression artistique et d’expression de mes émotions. Quand j’ai du temps à la maison, j’adore coudre, réaliser mes petites créations personnelles, pantalons et hauts, sur ma machine à coudre. Quand il s’agit de télévision, c’est quelque chose que nous partageons en famille. Mon émission phare danse avec les stars. J’adore la série, regardée avec ma mère L’anatomie de Grey. Sur Netflix, je peux dévorer une saison en quelques jours. j’ai particulièrement aimé 13 raisons pour lesquelles, c’était très excitant. »

Son engagement : « Toutes les causes méritent protection.

“Être une miss est très gratifiant d’être porte-parole de nobles causes. Comme je travaille dans le domaine de la médecine et de la paramédecine, ce sont les domaines qui attirent le plus mon attention. Et parce que je suis en famille d’accueil, je veux m’impliquer dans la lutte contre la maltraitance des enfants, les violences conjugales… Pour moi, toutes les causes méritent d’être protégées. »

Enora Moal, Miss Bretagne à Miss France 2023, en photo

En bref sur Enor Moal…

  • Né le 9 décembre 2001
  • 21 ans – 1,71 m
  • Elue Miss Bretagne 2022 le 23 septembre à Plomer.
  • Étudiant au Département d’Imagerie Médicale et de Radiologie Thérapeutique à la DTS.
  • Les gagnantes de Miss Bretagne Miss France: 5 victoires (1928, 1937, 1960, 1962, 2011)
Lire Aussi :  Lodève : des "Itinéraires sonores" pour explorer l’histoire textile de la ville

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button