Romain Langasque n’écarte pas l’idée de gagner

Classé 50e en Europe, l’Azuréen, qui dispute sa deuxième finale sur le Earth Course, admet qu’il n’y a rien à battre cette semaine aux Emirats. Et visez un succès prestigieux dans un tournoi où sept joueurs du top 25 mondial sont têtes de série. Poussin?

Lionel Vella à Dubaï

Sa présence pour cela Championnat du monde de tournée DP 2022 s’est joué la semaine dernière, en Afrique du Sud, à Défi de golf Nedbank Plus précisément. Très longtemps sur le fil, balançant d’un côté ou de l’autre du top 50 de ces fameux qualifiés pour la finale, Romain Langasque, 27 ans, 29 ans dans l’antre de Gary Player, a réussi son pari. Sa 50e place au classement lui a permis de participer à sa 2e finale.

Lire Aussi :  vous aurez plus de mal à trouver les matchs de football sur Google

C’est un objectif que nous avions en début d’année.il a avoué. J’ai bien commencé la saison, du moins les six premiers mois. Mais je suis un peu déçu d’avoir dû me battre pour me qualifier ici. Après cela, être à Dubaï est toujours un plaisir. C’est un tournoi assez particulier. Être de retour dans cette course est une bonne chose. »

La semaine dernière a été vraiment stressante. J’ai choisi une stratégie relativement sûre car sur ce parcours de Sun City, vous pouvez doubler et tripler rapidement si vous êtes un peu excité.

La semaine dernière, au Nedbank Golf Challenge, c’était la pression, il a continué. J’ai choisi une stratégie relativement sûre car sur ce parcours de Sun City, vous pouvez doubler et tripler rapidement si vous êtes un peu excité. J’étais sous pression toute la semaine mais j’ai bien fait à l’arrivée. »

Lire Aussi :  Rétrospective : Les disparus de la Red Bull Rookies Cup - 3/3

40ème en 2019 pour ses débuts sur le Parcours Terre de Domaines de golf de Jumeirah, il pourrait continuer l’année prochaine si un test Covid positif l’a contraint à rester dans sa chambre de l’hôtel Atlantis, enfermé comme un lion en cage. Sans signaler aucun symptôme. Hauteur!

C’est la troisième fois que je me qualifie mais c’est la deuxième fois que je dispute cette finaleil a souri J’ai attrapé Covid au mauvais moment. Ça a été une mauvaise période mais je suis très heureux de tenter ma chance cette semaine… »

Je suis ici pour gagner. J’ai bien joué la semaine dernière en Afrique du Sud. Je sais que ce sera très difficile. Il y a de très gros joueurs mais je ne perdrai pas.

Évidemment, un ancien vainqueur Open amateur de Grande-Bretagne 2015 n’envisage pas de faire l’allusion cette semaine, il débutera la partie 2 à 8h45 locales (5h45 en France) avec la compagnie écossaise Loi de David.

Lire Aussi :  Champions Cup - Doussain et Marchand à la fête, Goosen et Du Plessis ont sombré... Le baromètre de Lyon-Bulls

je suis ici pour gagnera prévenu le Français, 277e au classement mondial. J’ai bien joué la semaine dernière en Afrique du Sud. Je sais que ce sera très difficile. Il y a de très gros joueurs mais je ne perdrai pas. J’ai tout à gagner. Je vais tout donner. Sincèrement, je prétends gagner cette semaine. »

Photo : Getty Images

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button