SAINT-EUSЀBE : Deux départs en retraite à l’entreprise ISOSIGN

et une mise à jour sur le statut de l’entreprise du président Ali Adham.

A A l’occasion de ces deux départs, le président Ali Adham a réuni tous les salariés de l’entreprise qui fabrique et fournit la signalisation routière. Depuis plus de deux ans, l’activité de l’entreprise fondée en 2007 à Saint-Eusbe est encore perturbée par de fréquentes crises. Les chantiers ont été arrêtés pendant la crise sanitaire et aujourd’hui, la crise des matières premières et la crise de l’énergie, conséquences du conflit en Ukraine, mettent en péril certaines entreprises. Les prix de l’énergie montent en flèche pour les entreprises et les collectivités et l’inflation se poursuit. De nouvelles mesures pour les entreprises viennent d’être annoncées par la première ministre Elizabeth Bourne. Mais dans le même temps et face à l’inflation, les salaires ont été augmentés d’abord de 4 % puis de 3 % le 1er octobre. Des bons de carburant ont également été distribués et des primes de fin d’année seront apportées en novembre. “Si nécessaire, il peut y avoir d’autres choses, nous ne laisserons personne, aidez-moi à rester fort.” Ali Adham a terminé.

Lire Aussi :  « L’Europe assumera-t-elle de passer à une économie de guerre ? »

Le 23 décembre prochain, Evelyne Cneude et Fabien Coulonval tourneront sûrement la page.
Evelyne Cneude a 62 ans. Elle a rejoint Isosign le 1er décembre 2008. Avant cela, elle occupait le même poste de responsable commerciale pour une entreprise qui fabrique également des panneaux de signalisation à Wattignies dans le nord. Basée à Beaucaire dans le Gard, elle est au téléphone depuis 2012. Son mari est également à la retraite, ils partiront sur la route pour découvrir les belles régions de France. Entretenir la maison, le jardin et la piscine ainsi que s’occuper des petits-enfants occuperont bien leur horaire de retraite.
Fabian Colneval, 62 ans, fait partie des pionniers depuis la création de l’entreprise le 1er octobre 2007. Avant de s’installer à Saint-Eusebius, il était directeur de production chez Watgenis. Comme son collègue de la même entreprise de panneaux de signalisation ! Il a participé à la création de la société Isosign en installant les premières machines au Maroc et termine aujourd’hui sa carrière comme Directeur des Achats Qualité. A sa retraite, il s’installe en Normandie pour terminer la maison et laisser le jardin. Ce sera son dernier geste, dit-il.

Lire Aussi :  la justice polonaise annule une amende contre Gazprom
JS

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button