Une ancienne assistante de Nasser Al-Khelaïfi a saisi le conseil des prud’hommes, beIN dénonce une tentative de chantage

L’actualité médiatique et judiciaire a donné un peu de répit à Nasser Al-Khelaïfi depuis quelque temps. Un article du Parisien a donné la parole ce samedi à quelqu’un qui s’est identifié comme son ancien collaborateur et a prétendu avoir détourné les prud’hommes, précisément pour ” licenciement sans motif réel ou sérieux “.

Licenciée le 12 février 2022, dix ans jour pour jour après avoir rejoint le groupe beIN, cette femme dit avoir sept ans » son ombre, sa nounou, sa sœur (…) C’est 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 (…) Je suis un militaire, toujours en première ligne. Ces dix années ont l’air de ne pas avoir survécu ne serait-ce qu’un an, c’était tellement intense (…) Il m’est arrivé de laisser ma fille pleurer pour répondre à des appels ou des mails urgents (…) Il est impensable que mon téléphone est coupé. La pression est énorme. Je n’ai pas le droit à l’erreur. »

Lire Aussi :  Mondial de Football: une vitrine économique pour le Qatar?

Il affirme avoir été contraint de faire le travail de trois personnes au cours de ses deux dernières années. Après avoir reçu un diagnostic de dépression due au surmenage, il a bénéficié de deux mois et demi d’arrêt de travail. Lorsqu’il est retourné au travail, il a constaté que son poste avait été aboli. Après avoir refusé une nouvelle affectation, il a perdu son emploi.

Il a déclaré aujourd’hui que ses origines maghrébines jouaient contre lui. En deux ans, selon lui, près de 120 à 150 personnes ont quitté la direction du PSG. ” Il y a eu un audit de McKinsey, et ce sont les Nord-Africains qui en ont le plus payé le prix, il a pointé. Quand j’ai demandé une augmentation, on m’a dit que je n’avais rien à redire et qu’au Maroc je gagnerais 500 euros avec un Master of Business Administration (MBA). »

Lire Aussi :  Alexis Gougeard : «Si je veux avoir une chance de repasser pro !»

“Il s’agit clairement d’une demande d’extorsion”

Source dans beIN

Du côté de BeIN, une source nous a confié que « Il s’agit clairement d’une tentative de chantage. L’ouvrier s’est présenté comme un confident de Nasser Al-Khelaifi, dans le coeur du PSG, alors qu’il était l’adjoint des autres. Il est un employé de beIN et a passé les 2 dernières années à essayer publiquement de faire chanter l’entreprise et sa direction. Après s’être vu offrir des années de vacances illimitées, un nouveau et meilleur emploi et tout le soutien dont un employé a besoin, il pense qu’il peut retirer des millions de dollars de l’entreprise.

Lire Aussi :  Mondial - France - Maroc : Comment "Freed from Desire" est devenu l'hymne à la joie des Bleus

Maintenant que le procès contre lui approche, après avoir échoué dans l’extorsion et l’extorsion, il tente d’embarrasser l’entreprise à travers les médias. Rien de tout cela ne fonctionnera. Le tribunal judiciaire n’a pas écouté la manipulation médiatique et s’est clairement exprimé sur la question de l’intimidation. Le procès aura lieu en décembre.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button